Bien choisir son avocat pour un divorce

Le choix d’un avocat est important dans une procédure de divorce. C’est la personne qui va défendre les intérêts personnels des époux. Il est recommandé d’opter pour un avocat spécialisé en droit de la famille. La liste des noms des avocats inscrits au barreau est disponible aux tribunaux de grande instance ainsi qu’auprès de l’Ordre des avocats. Quelques informations sur le rôle du praticien de droit et les autres alternatifs possibles.

Le droit d’obtenir toutes les informations

L’avocat choisi par chaque époux se doit d’informer son client sur toutes les démarches à suivre. Il va conseiller au mieux le conjoint à chaque étape de la procédure de divorce. Il va expliquer les enjeux familiaux, patrimoniaux ou encore financiers de cette action en justice. Pour que tout se passe bien, le représentant de la loi va enquêter sur la vie familiale et l’histoire des mariés. Le client de son côté se doit d’être réactif et de procéder à la transmission de toutes les pièces requises pour le défendre. L’époux aura connaissance de toutes les conséquences de chaque procédure engagée qui sera d’un commun accord.

L’avocat spécialisé en droit familial

Il est plus pratique d’engager un avocat spécialisé en droit familial lors d’un divorce. Ce dernier a toutes les connaissances nécessaires en termes de conflits, de garde des enfants ou encore du partage des patrimoines. Il a surtout de l’expérience par rapport à tous les dossiers qu’il a déjà traités. Il est donc plus sage d’en prendre un même si l’époux a déjà un avocat de famille. Et même pour un divorce par consentement mutuel, le recours à un avocat spécialisé en droit familial collaboratif est recommandé. Cette procédure n’a pas besoin de passer devant un juge, mais seulement devant le notaire. Les conditions de la rupture du mariage sont consignées dans une convention qui est contresignée par les avocats des époux.

La possibilité de changer l’avocat

Si au cours de la procédure, la confiance est rompue. Chaque partie peut à tout moment annuler la collaboration. Le client peut chercher un autre homme de loi pour le représenter. L’avocat peut aussi ne plus vouloir défendre son client. Il se doit d’avertir son client le plus tôt possible pour éviter de mettre en péril les intérêts de ce dernier. Toutefois, les honoraires pour les services déjà rendus devraient être payés avant de prendre un autre avocat de divorce. Tous les litiges non résolus peuvent être portés devant l’Ordre des avocats. Une fois les conflits réglés, toutes les pièces du dossier vont être transmises au nouvel avocat. Ce dernier va être mis au courant du litige entre les deux parties et décidera d’accepter ou non l’affaire. Toutefois, son acceptation signifie qu’il peut défendre son client dans les meilleures conditions possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *