La médiation comme solution de rechange au recours judiciaire en cas de rupture

L’Association Espagnole des Avocats de la Famille mise sur ce canal pour résoudre le conflit dans la zone du foyer.

La présidente de l’Association Espagnole des Avocats de la Famille (Aeafa), Maria Dolores Lozano, a parié, lors de l’ouverture de la conférence sur le Droit de la Famille à Palma de Majorque, sur la médiation comme alternative et complémentaire au moyen légal pour résoudre un conflit dans le domaine familial.

Selon une déclaration, Lozano a souligné que les avocats “doivent assumer et être conscients qu’il est parfaitement compatible et absolument nécessaire de simultaner un processus de médiation, et les conseils de l’avocat.

La ministre des Finances et de l’Administration publique, Catalina Cladera, a déclaré lors de l’ouverture du congrès que ” la spécialisation est la clé pour faire les bons pas dans la bonne direction et donc, les conférences telles que celles organisées par Aeafa sont essentielles dans la formation des avocats.

Pour sa part, le doyen de l’Ordre des Avocats des Baléares, Martin Aleñar, s’est également mis d’accord avec le président d’Aeafa en revendiquant une juridiction pour la famille, la personne et les mineurs indépendante du civil et a dénoncé que le système judiciaire actuel ” ne respecte pas le principe d’égalité des citoyens devant la loi car c’est le domicile qui détermine l’accès au tribunal spécialisé en droit familial.

Le président de la quatrième section de la Cour provinciale, Alvaro Latorre, a déclaré que ces rencontres permettent “un pas en avant et continuent à progresser dans la dynamisation du droit de la famille.

Les experts participant à la conférence analysent également d’autres questions découlant des procédures de divorce, telles que la garde partagée des enfants ou l’enlèvement de mineurs par un des parents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *