Le divorce express

Depuis le 1er janvier 2017, il est possible de dissoudre un mariage en moins d’un mois. C’est, en effet, devenu une réalité grâce au divorce sans Juge. C’est la procédure de divorce la plus rapide et la plus douce qui existe. Bien sûr, les époux qui ne peuvent plus vivre ensemble doivent se mettre d’accord en ce qui concerne les conséquences financières et familiales de cette décision. Désormais, on n’est plus obligé d’attendre 17 mois pour se séparer définitivement de son conjoint.

Pourquoi certains couples préfèrent-ils divorcer à l’amiable ?

D’un point de vue général, le divorce peut laisser des cicatrices à vie notamment pour les enfants. C’est pourquoi un grand nombre de personnes mariées optent pour la procédure de divorce à l’amiable sans Juge, car elle est plus douce et rapide. Les conjoints et leurs avocats respectifs doivent s’arranger pour savoir qui sera le propriétaire de leur résidence et qui des deux obtiendra la garde des enfants. Après avoir signé la convention, les futurs ex-époux doivent déposer la requête au Tribunal. C’est le notaire qui se charge d’enregistrer la demande. Ils doivent ensuite être présents lors d’une audience convoquée par le Juge. Si le couple n’a plus rien à se dire, il peut opter pour une dérogation au Greffe pour divorcer par consentement mutuel en moins d’un mois grâce à un audiencement rapproché. La procédure sera plus rapide étant donné qu’il n’y aura pas d’audience de conciliation ni d’assignation en divorce. D’ailleurs, les époux ne sont plus obligés de préciser les raisons de leur décision devant un Juge. En revanche, si l’un de leurs enfants âgés d’au moins sept à huit ans souhaite parler au Magistrat, l’histoire prend une autre tournure.

Les conséquences du divorce express

Certes, le divorce express permet de dissoudre un mariage en moins d’un mois, mais les conséquences de cette décision ne doivent pas être prises à la légère. Cette procédure de divorce peut, en effet, engendrer des dépenses importantes à cause des différents frais de Justice. Elles représentent souvent plusieurs milliers d’euros. Il est donc conseillé de comparer les horaires d’avocats avant d’engager un défenseur, sinon la facture sera lourde. Heureusement que l’État peut accorder une aide juridictionnelle aux époux qui n’ont pas les moyens de financer leur procédure de séparation. C’est surtout grâce à la loi de modernisation de la Justice du XXIe siècle signée le 1er janvier 2017 que le divorce express est né. Cette procédure s’adresse surtout aux conjoints qui veulent recommencer leur vie sans avoir à attendre la convocation d’un Juge. Cependant, les époux doivent trouver un terrain d’entente pour le mode de garde des enfants et le versement de la pension alimentaire au cas où l’un des conjoints souhaite se remarier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *